Xavier Bettel

Maîtriser la situation ; aussi en temps tumulteux

Pendant les derniers mois, le DP a pu satisfaire entièrement à son image de parti responsable. Nos membres de gouvernement ont pris les bonnes décisions pour le bien du pays. Chacun d’entre eux a prouvé qu’on peut compter sur eux par temps de crise.

Le manager de crise

Avec notre premier ministre Xavier Bettel, le Luxembourg se trouve en bonnes mains. « Quand le pays va bien, il faut que les gens aillent encore mieux » a été notre devise pendant la législature passée. Le premier du DP a démontré comment gérer le Luxembourg en ces temps tumultueux.

Certaines qualités font un bon homme d’état : l’engagement sans cesse pour peuple et pays en fait certainement partie.

Xavier Bettel a fait preuve de cette qualité de manière impressionnante le dimanche, 19 juillet 2020. Après avoir obtenu à Bruxelles que le Luxembourg reçoit 100 millions € de plus dans la lutte contre le virus, il est rentré au Luxembourg pour veiller à ce que le conseil de gouvernement prenne les mesures nécessaires afin de maîtriser la reprise de la pandémie.

La conférence de presse à peine terminée, Xavier Bettel se trouvait déjà de nouveau en route pour regagner Bruxelles pour décider avec les autres chefs de gouvernement du programme d’aides européen.

Avec corps et âme pour tous les âges

Nous souffrons tous des conséquences de cette pandémie. Mais ce sont surtout les personnes vulnérables et les seniors qui sont les plus touchés par le confinement. « Mon coeur a saigné tous les jours quand j’ai rencontré des personnes âgées à qui leur famille manquait tellement », Corinne Cahen a déploré lors du congrès digital du DP.

Corinne Cahen

Garantir au plus vite que des visites et des sorties dans les structures de soins puissent avoir lieu, tenait particulièrement à coeur à la ministre de la Famille : « Nos concitoyens âgés ont le même droit à la meilleure qualité de vie. »

Donner les meilleures perspectives d’avenir aux enfants : voilà le but du ministre de l’Éducation Claude Meisch. Le « Home schooling » a été une expérience qui a bien servi de solution temporaire, mais qui ne peut pas remplacer l’institutrice ou le professeur. Claude Meisch a organisé la rentrée des écoles et des structures d’accueil de manière à ce que nos enfants aient la possibilité de préparer leur avenir et de revoir leurs amis dans un environnement protégé. 

Claude Meisch

Pendant le confinement les enseignants et les parents ont fait de leur mieux pour continuer l’apprentissage à la maison. Or, malgré tous les efforts il est indéniable que certains élèves présentent des lacunes pour l’une ou l’autre raison. Afin de rattraper ce retard et les inégalités qui en découlent, des cours de rattrapage gratuits ont été organisés pendant les deux dernières semaines des vacances d’été sur initiative du ministre de l’Éducation Claude Meisch.

« Le gouvernement ne laisse personne sur le pavé »

La politique budgétaire prudente du ministre des Finances Pierre Gramegna porte ses fruits : les finances publiques saines ont permis de lancer rapidement un programme d’aides à hauteur de 11 milliards pour soutenir les entreprises, les startups, les salariés, les indépendants et les artistes.

Pierre Gramegna
Marc Hansen

Dans ce contexte le ministre des Classes moyennes Lex Delles a prévu toute une panoplie d’aides et d’appuis financiers, qui peuvent être alloués aux entreprises de manière rapide et sans complications.

Mais aussi le volet social n’a pas été négligé : pensons seulement au chômage partiel qui a aidé à éviter tant de licenciements. En plus, l’État garantira qu’aucun salarié au chômage partiel ne touchera moins que le salaire social minimum jusqu’à la fin de l’année.

Un autre signe clair de cohésion sociale a été le doublement de l’allocation de vie chère. Sur proposition de la ministre de la Famille Corinne Cahen, le gouvernement a décidé de doubler cette aide rétroactivement pour 2020. Le but est de soutenir les personnes à revenu faible, même s’ils ont un contrat de travail.

Lex Delles

Des solutions innovatrices pour sortir de la crise

La politique budgétaire prudente du ministre des Finances Pierre Gramegna porte ses fruits : les finances publiques saines ont permis de lancer rapidement un programme d’aides à hauteur de 11 milliards pour soutenir les entreprises, les startups, les salariés, les indépendants et les artistes. Dans ce contexte le ministre des Classes moyennes Lex Delles a prévu toute une panoplie d’aides et d’appuis financiers, qui peuvent être alloués aux entreprises de manière rapide et sans complications. Mais aussi le volet social n’a pas été négligé : pensons seulement au chômage partiel qui a aidé à éviter tant de licenciements. En plus, l’État garantira qu’aucun salarié au chômage partiel ne touchera moins que le salaire social minimum jusqu’à la fin de l’année. Un autre signe clair de cohésion sociale a été le doublement de l’allocation de vie chère. Sur proposition de la ministre de la Famille Corinne Cahen, le gouvernement a décidé de doubler cette aide rétroactivement pour 2020. Le but est de soutenir les personnes à revenu faible, même s’ils ont un contrat de travail.

Relance Luxembourg

Pour le DP il n’est pas question de simplement revenir à l’avant-crise. Nous allons tirer les bonnes leçons de cette crise et saisir les chances pour ouvrir un nouveau chapitre pour le Luxembourg. Avec le télétravail le ministre de la Fonction publique Marc Hansen a mis d’importants jalons pour préparer le monde du travail de demain. Un monde professionnel avec des temps de travail plus flexibles et avec plus de temps pour la famille et les loisirs. Trouver des solutions innovatrices pour sortir de la crise signifie faire confiance aux scientifiques. C’est précisément ce qu’a fait Claude Meisch, en tant ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en réagissant dès le début à l’appel des experts d’organiser plus de tests au covid et en élaborant le dépistage à grande échelle. Le Luxembourg est le numéro 1 au monde dans ce domaine et peut réagir très vite à de nouvelles infections grâce à ses capacités massives.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités